En mai, tonte à l’arrêt

FICHES & CONSEILS POUR ALLER PLUS LOIN
L’entretien de votre gazon

Favoriser la biodiversité dans sa pelouse : comment faire ?

Comme vous le savez, la biodiversité est en déclin. Les espèces animales et végétales disparaissent à un rythme alarmant ces dernières années. Les causes sont multiples : usage de pesticides, perte d’habitat, changements climatiques, pollution, etc. Nous n’avons pas toujours d’emprise sur celles-ci, cependant, certaines actions peuvent être mises en œuvre à notre niveau pour essayer de préserver les animaux et plantes de nos régions. Nous pouvons, par exemple, commencer par entretenir de manière plus naturelle notre pelouse.

Téléchargez ici votre fiche d’information

La flore

Quelles plantes pour un jardin favorable à la biodiversité ?

L’accueil de la faune au jardin se résume souvent aux abris (hôtels à insectes, nichoirs, etc.). Cependant, si les animaux ont besoin d’un abri, ils ont aussi besoin de se nourrir, de se reproduire ou de pondre. Pour de nombreuses espèces, les plantes interviennent dans le cycle biologique, c’est pourquoi il est indispensable de leur laisser une place de choix dans nos jardins.

Téléchargez ici votre fiche d’information

La faune

Accueillir la faune au jardin

Dans votre jardin, votre potager ou même sur votre balcon, la faune sauvage est partout ! Par des gestes simples, vous pouvez lui donner un petit coup de pouce et participer ainsi à l’effort commun de préservation de la biodiversité. Car, à l’échelle mondiale comme au niveau local, de nombreuses espèces végétales et animales sont menacées de disparition. En cause ? L’utilisation de pesticides, la fragmentation et la réduction des habitats de ces espèces, mais aussi les conséquences des changements climatiques ou l’apparition de nouveaux « ravageurs » et maladies.

Téléchargez ici votre fiche d’information

Conseils pour un jardin écologique

7 principes pour un jardin écologique sans pesticides

Envie d’un jardin (plus) favorable à la biodiversité ? Découvrez comment jardiner dans le respect de votre santé et de celle de l’environnement !

Téléchargez ici votre fiche d’information

Les scénarios possibles…

Plusieurs scénarios généraux peuvent se présenter

Les espèces que vous pourrez observer dans votre zone non tondue vont varier d’un jardin à l’autre en fonction de plusieurs facteurs :

  • L’histoire de votre pelouse : a-t-elle été semée récemment ou plus anciennement ? Sur quel type de sol a-t-elle été installée, des terres de remblais remaniées, une prairie existante… ?
  • Le régime d’entretien de votre pelouse : fauchez-vous fréquemment votre pelouse, depuis combien de temps, à quelle hauteur de coupe, utilisez-vous des engrais… ?
  • Les conditions écologiques de la zone que vous n’allez pas tondre : zone ensoleillée ou ombragée, sol sec ou humide…

Téléchargez ici votre fiche d’information

En partenariat avec

Levif.be

Lisez les articles et les analyses du Vif en ligne toute la journée.

Abonnez-vous

Newsletter

Ne manquez plus l’actualité importante du jour. Abonnez-vous aux newsletters du Vif.

Se connecter / S’inscrire